Menu

[COVID19] Une pétition pour loger les sans-abris pendant le confinement

Rédigé le Samedi 11 Avril 2020 à 15:45 | Lu 20 fois


L'ensemble des forces politiques écolo et de gauche s'unissent pour demander au Maire d'héberger les sans abris

Pour signer la pétition, rendez-vous sur la page de la pétition sur change.org

Comme dans d'autres villes, la crise sanitaire du Covid-19 a mis en évidence les inégalités sociales en matière de logement, que le gouvernement actuel a aggravé, dont l'exemple le plus criant est celui des sans-abris.
 
Depuis le 17 mars, il est demandé à l’ensemble des habitantes et habitants de notre ville de rester confiné·e·s à leur domicile. Or pour rester chez soi, encore faut-il en avoir un.

Comme dans d'autres villes, la crise sanitaire du Covid-19 a mis en évidence les inégalités sociales en matière de logement, que le gouvernement actuel a aggravé, dont l'exemple le plus criant est celui des sans-abris.

À Boulogne Billancourt, des personnes s’étaient installées dans une salle du foyer pour travailleurs migrants situé rue Nationale. Elles ont été mises dehors et « invitées à contacter le 115 pour bénéficier des structures d'hébergement » d'Etat, peut-on lire dans l’article du Parisien à ce sujet, publié le 1er avril. Une vidéo postée sur les réseaux sociaux témoigne de cette situation. Elle a, à juste titre, scandalisé les internautes.

Deux semaines après, la Mairie n’a répondu ni aux interpellations des internautes sur les réseaux sociaux, ni aux sollicitations des élu·e·s socialistes (PS), ni à la lettre des élu·e·s écologistes(EELV).

Toutes les personnes concernées n’ont pu être relogées par le 115 dans notre ville. Elles s’ajoutent à celles qui vivent encore dans nos rues malgré l’ouverture récente de places d’hébergement.

La situation au foyer de la rue Nationale a été un signal d'alarme mais la question est plus générale. Elle continuera de se poser après la crise.

Notre demande est simple. Pour répondre à l’urgence nous souhaitons que la Mairie ouvre un lieu, ou plusieurs selon le besoin, pour les personnes qui n’ont pas de logement, pendant toute la période du confinement.

La Mairie en a les moyens. Aujourd’hui tous les gymnases sont inutilisés et fermés. Bien que cela soit loin d’être la solution idéale, il est possible, comme dans d’autres villes, d’en aménager pour l’accueil des personnes en situation de rue.

L’État en a les moyens. L’immeuble de l’ancienne gendarmerie rue de Sèvres, actuellement inoccupé, pourrait également être mis à disposition, il présente l’avantage de comporter des appartements – appartements dont le PCF demande la requalification en logements sociaux ou en hébergements d'urgence depuis de nombreuses années.

Quel que soit le lieu proposé, il devra permettre aux personnes qui y sont hébergées de respecter strictement les consignes de confinement. Rassembler des dizaines de personnes dans un gymnase en se contentant d’espacer les lits de trois mètres ne constitue pas une solution satisfaisante.

En concertation avec la préfecture, le logement de ces personnes peut se faire par le biais de réquisition de chambres d’hôtels, qui constituerait la solution optimale d’un point de vue sanitaire.

Quelle que soit l’option retenue, il faudra également s’assurer de mettre à disposition tout le nécessaire en terme d’hygiène et de nourriture, par la distribution de paniers repas, et de kits d’hygiène, par exemple.

Nous demandons que ce(s) lieu(x) accueillent toutes les personnes qui en ont besoin, sans distinction de statut.

Dans cette situation de crise exceptionnelle, n'attendons pas simplement que la Préfecture agisse et faisons preuve de solidarité. La mairie peut jouer ce rôle moteur.

Nous demandons à tous ceux et toutes celles qui croient à la solidarité et à la nécessité de services publics de proximité de signer cette pétition.


 

Premiers signataires :


> Formations politiques :

Europe Ecologie Les Verts - Boulogne-Billancourt
Parti Communiste Français de Boulogne-Billancourt
Comité Local Génération•s de Paris XVIème - Boulogne Billancourt
Parti Socialiste de Boulogne-Billancourt
France Insoumise Boulogne Billancourt
Liberté Ecologie Fraternité – LEF Boulogne Billancourt
Nouvelle Donne - Boulogne Billancourt
Diem 25 – Boulogne Billancourt

> Collectifs et associations :

ATTAC 92
Scarabée-solidarité avec les réfugiés et les exilés Malakoff (92)
Collectif anti crasse - pour l’égalité contre toutes les dominations
Val de Seine Vert
Paris d’Exil

> Elus et élues municipaux :

- Martine Even, Conseillère municipale 2014-2020 – La Ville Citoyenne, Génération•s
- Vincent Guibert, Conseiller Municipal 2014-2020 – La Ville Citoyenne, Nouvelle Donne
- Remi Lescoeur, Conseiller Municipal 2020-2026 - Ecologiste, EELV
- Pauline Rapilly Ferniot, Conseillère Municipale 2020-2026 - Ecologiste, EELV
- Bertrand Rutily, Conseiller Municipal 2020-2026
- Judith Shan, Conseillère Municipale 2014-2020 – La Ville Citoyenne et 2020-2026, Parti Socialiste
- François Thellier, Conseiller Municipal 2014-2020 – La Ville Citoyenne, Liberté Ecologie Fraternité

Signer la pétition

Pour signer la pétition, rendez-vous sur la page de la pétition sur change.org




Photos Campagne 2020
Congrès National
Réunion de travail
Tractage du dimanche matin
Dernier mandat pour le climat
Un mardi au bistrot du marché
Accompagner l'installation de jardins partagés