Menu

Maintenant tout le monde est écologiste...

Rédigé le Jeudi 29 Août 2019 à 21:47 | Lu 142 fois

Oui, maintenant tout le monde est écologiste. "on n'a pas besoin de parti écologistes parce qu'elle est dans tous les partis" et d'ailleurs "l'écologie ne devrait pas être un parti". D'après Marine Tondelier il y a au moins deux sortes d'écologistes politiques.

Nous reproduisons ici son excellent discours tenu lors des Journées d'Été.


"L’écologie est et reste un sport de combat."

"L’écologie est et reste un sport de combat. Que vous pratiquez pour la plupart ici.
 A en écouter certains, vous allez pouvoir arrêter car on a une excellente nouvelle pour vous : TOUT LE MONDE EST DEVENU ECOLOGISTE. Et donc comme vous devez aussi parfois l’entendre « on n’a pas besoin de parti écologiste parce qu’elle est dans tous les partis » et d’ailleurs « l’écologie ne devra pas être un parti ».
 
Je sais pas si vous faites le même constat que moi mais il y a en fait au moins deux sortes d’écologistes politiques.

Sur nos territoires, on rencontre beaucoup « d’écologiste mais ».

Sur nos territoires, on rencontre beaucoup « d’écologiste mais ».
Ils sont écologistes « mais tu comprends blablabla là on n’a pas le choix »
Dans la famille des « écologistes mais » il y en a plein
Les écologistes « mais le développement économique tu comprends c’est important »
Les écologistes « mais le nucléaire on peut plus faire sans »
Les écologistes « mais tu vois ce projet il va supprimer des terres agricoles mais le promoteur m’a dit qu’il allait crééer plein d’emplois »,
Les écologistes « mais ça va ramener beaucoup d’argent à la commune ».
Les écologistes « mais tu comprends en avion je mets 2 heures alors qu’en train j’en aurais mis 4 »
 
J’arrête la liste mais elle est encore longue.
Source :https://www.facebook.com/journees.dete/
Source :https://www.facebook.com/journees.dete/

Le problème, vous l’avez compris, c’est qu’il y a toujours à la fin une bonne raison d’être écologiste « mais », quand on tolère que l’écologie passe après.

Face à cette « écologie mais », restons des « écologistes point », qui ne transigeons pas avec l’écologie.  Des écologistes qui discutent, qui cherchent des solutions, qui avancent pas à pas, parfois dans la difficulté, mais qui ne se cherchent pas de fausses excuses pour ne rien changer.
 
Bon vous me direz, « l’écologie mais » c’est déjà mieux que « l’écologie ça commence à bien faire » et nous sommes les premiers à nous en réjouir. Mais en fait « l’écologie mais » est risquée, car elle donne l’impression que l’écologie est partout même quand elle n’est nulle part ou si peu dans les actes.
 
Mais notre avenir, nos enfants, notre planète et surtout ceux qui y vivent ont besoin d’écologistes POINT. 
D’écologistes sans MAIS.
D’écologistes qui ne soient pas dans le « en même temps » mais dans le « il est temps ».
 
Et notre mouvement est là pour défendre cela.
Simplement.
Modestement.
Inlassablement.
 
En 2020, nous ne voulons pas des maires « qui sont convaincus que l’écologie est importante » quand ils sont candidats … « mais que vous comprenez c’est pas si simple que vous croyez » après leur élection dans leurs actes.

Nous avons besoin d’écologistes POINT.

Nous avons besoin d’écologistes POINT. De maire qui osent. Qui démontrent que c’est possible. Qui prouvent que cela marche. J’en vois quelques un dans cette salle que vous aurez l’occasion de rencontrer et d’entendre durant ces 3 jours.
 
Et parce que nous sommes peut être 
CERTES un petit parti mais que nous portons une grande idée, 
l’objectif mon cher Eric Piolle est, j’espère que tu ne nous en voudras pas, que tu ne sois plus le seul maire écolo d’une grande ville française en mars. Avec Julie à Nantes, avec Stéphane et Stéphanie à Lille, avec Antoine et Hélène à Toulouse, avec David à Paris  et avec les copines copains qui seront désignés dans les semaines qui viennent à Lyon et à Strasbourg et ailleurs, nous Y COMPTONS BIEN !"




Photos Campagne 2020
Congrès National
Dernier mandat pour le climat
Réunion de travail
Tractage du dimanche matin
Un mardi au bistrot du marché
Accompagner l'installation de jardins partagés