Menu

Une ville éco-responsable

Rédigé le Jeudi 30 Janvier 2020 à 15:43 | Lu 17 fois


Une ville éco-responsable

UNE CONSOMMATION D'ÉNERGIE SOBRE ET EFFICACE 

· Engager la ville dans une démarche de territoire à énergie positive
· Aider à la rénovation et à l’isolation des passoires thermiques en lien avec GPSO Énergie
· Faire appel à un fournisseur d’électricité verte pour tous les bâtiments publics (il s'agira dans un premier temps d'aller vers la sobriété en diminuant notre consommation d'énergie).
·  Adopter un plan de rénovation énergétique pour le mandat visant  à  réduire  de  40  %  les  consommations  d’énergie  en  2030 en  ciblant  en  priorité  les  logements  occupés  par  des  ménages  précaires  et  en  mettant  des  moyens  financiers  pour  l’accompagnement des ménages.
· Faire respecter les lois en vigueur sur la pollution lumineuse nocturne (vitrines et éclairage public)
· Réduire la flotte de véhicules municipaux aux seuls services techniques, supprimer les véhicules de fonction qui peuvent être remplacés par un autre mode de transport
· Accompagner les projets d'autoproduction énergétique en lien avec GPSO Énergie

UNE ÉCONOMIE LOCALE ET RESPONSABLE

· Favoriser l’implantation et la pérennité d’entreprises, d'artisans et d’associations éco-responsables et de l’Économie Sociale et Solidaire, en facilitant l’accès à des locaux et en proposant des dispositifs financiers avantageux
· Développer des espaces de télétravail et de travail partagé
· Défendre le petit commerce local en lui offrant une meilleure visibilité
· Utiliser les lieux de marchés municipaux pour organiser des brocantes, marchés bios, repair cafés
· Promouvoir une monnaie locale alternative pour favoriser les commerces locaux
· Créer un regroupement de petits commerces et d'artisans qui auraient l'exclusivité de l'utilisation de la monnaie locale, le résultat en monnaie locale serait en partie exonéré d’impôt

Une ville éco-responsable

UNE DIMINUTION DES DÉCHETS ET DU GASPILLAGE DES RESSOURCES

· Expérimenter la tarification incitative en lien avec le GPSO (réduction de la TEOM pour celles et ceux produisant moins de déchets)
· Développer les points de compostage collectifs de proximité en lien avec le GPSO
· Supprimer l’usage du plastique et des emballages jetables dans les bâtiments publics et dans le cadre des occupations du domaine public
· Implanter une ressourcerie – recyclerie, et un atelier de réparation et de mutualisation d’outils
· Aider à l’implantation et parrainer des entreprises et associations visant l'économie circulaire
· S'attaquer au gaspillage alimentaire
· Renforcer le tri à la source par l’installation de points de collecte sur l’espace public et une meilleure information
· Prendre en compte les impacts sur les ressources naturelles lors des achats publics
· Soutenir les filières de réemploi (ressourcerie, recyclerie , commerce d'occasion, réparation, location) en leur exonérant la taxe foncière la première année d'installation.
· Appliquer  le  tri  à  la  source  des  biodéchets,  en  instaurant  une  collecte séparée des biodéchets en porte-à-porte pour tous les usagers et le cas échéant les commerçants (redevance spéciale). Cette généralisation de la collecte séparée s’accompagnera d’une  sensibilisation  renforcée  des  usagers  à  la  prévention  des  déchets et aux gestes de tri


Le détail de nos propositions vers une ville "zéro déchet" en téléchargeant notre programme ici.
 

Une ville éco-responsable

UNE ALIMENTATION SAINE, BIO, LOCALE ET UNE AGRICULTURE URBAINE EN ESSOR

· Étendre le bio dans les marchés boulonnais, et mettre à disposition des locaux permettant les ventes directes : Association pour le Maintien d'une Agriculture Paysanne (AMAP), ruches, associations de producteurs locaux.
· Viser un objectif de 100% de bio dans la restauration collective. Privilégier une alimentation saine, bio, locale, de saison et végétale. Nous mettrons en place une alternative végétalienne quotidienne et 2 repas végétariens par semaine.
·
Mettre  en  place  ou  participer  à  un  Projet  Alimentaire  Territorial (PAT) prenant en compte la résilience alimentaire et appuyant la structuration  de  filières  paysannes,  biologiques  et  locales,  rémunératrices pour les agriculteurs et agricultrices
· Mettre en place un plan de plantation d’arbres et arbustes fruitiers, et développer les espaces publics dédiés à l’agriculture urbaine
· Soutenir la création de jardins partagés dans les résidences et copropriétés
· Promouvoir des ateliers de jardinage pédagogiques avec l’association des Petits Potagers de Boulogne-Billancourt et le jardin Georgette Bœuf
• Nous nous engageons à mettre en place la transition vers des cantines sans plastique.
 

UNE PRISE EN COMPTE DU BIEN-ÊTRE ANIMAL

· Créer une délégation « condition animale »
· Créer une clause « bien-être animal » dans les marchés publics
· Créer un refuge intercommunal pour animaux abandonnés ou maltraités
· Favoriser l’accès aux soins vétérinaires pour les personnes précaires, chômeuses ou âgées
· Créer une école du chien en ville (cours de comportement)

Le détail de nos propositions concernant le bien-être animal en téléchargeant notre programme ici.
 




Photos Campagne 2020
Congrès National
Dernier mandat pour le climat
Réunion de travail
Tractage du dimanche matin
Un mardi au bistrot du marché
Accompagner l'installation de jardins partagés