Menu

Voeu COP21 – Présenté au Conseil municipal du 24 septembre

Rédigé le Vendredi 25 Septembre 2015 à 17:06 | Lu 21 fois


A l'initiative d'EELV Boulogne-Billancourt, un voeu appelant notre commune à s'engager dans la COP21 a été présenté au nom de la liste la Ville Citoyenne lors du conseil municipal du 24 septembre 2015.

Vous trouverez ci-dessous le voeu :
 
Boulogne-Billancourt – Conseil municipal du 24 septembre 2015 – Vœu du groupe La Ville Citoyenne
La commune de Boulogne-Billancourt s’engage dans la COP21

 

L’objet du présent vœu est de définir les principales orientations sur lesquelles la Ville Boulogne-Billancourt s’engage dans le cadre de la COP 21. 
 
Monsieur le Maire, mes chers collègues,
Les Etats membres de l'Union européenne se sont accordés, vendredi 12 septembre, sur des objectifs communs en vue de la Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations unies sur le changement climatique, appelée COP 21, qui aura lieu du 30 novembre au 11 décembre 2015 au Bourget. L’enjeu de la COP21 est d’aboutir à un accord universel et contraignant permettant de lutter efficacement contre le dérèglement climatique et d’impulser voir d’accélérer la transition vers des sociétés sobres en carbone. Les Etats membres de l’Union européenne se sont, notamment, entendus sur une réduction de 40% des émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030. Cette réduction des gaz à effet de serre est le strict minimum pour maintenir le réchauffement climatique en dessous de 2°C, au-delà duquel la dynamique climatique n’est plus contrôlable, avec des conséquences catastrophiques sur l’économie et les populations. Afin que cette réduction devienne réalité, l’ensemble des acteurs économiques doivent faire les efforts nécessaires et tangibles : l’Etat, les entreprises et les consommateurs, mais aussi les collectivités territoriales. Boulogne-Billancourt, deuxième ville d’Ile-de-France avec plus de 120 000 habitants et environ 265,5 millions d’euros de budget annuel en 2015, doit s’engager dès que possible dans cette dynamique. En effet, notre commune génère de fortes nuisances – bruits, pollution – aux effets avérés sur la santé de nos concitoyens. Le nombre de maladies dues à la pollution atmosphérique et au réchauffement climatique est en augmentation : allergies, asthme, maladies cardio-vasculaires… Ces maladies touchent en particulier les populations les plus fragiles : les enfants, les personnes âgées. Plusieurs mesures ont déjà été prises, que ce soit à l’échelle de notre commune ou de notre communauté d’agglomération Grand Paris Seine Ouest (GPSO). A présent, notre commune doit amplifier ce mouvement en multipliant les initiatives afin de contribuer à la diminution des émissions de gaz à effets de serre, la lutte contre les pollutions et l’amélioration de la qualité de notre environnement.
Le conseil municipal de Boulogne-Billancourt, réuni en séance plénière le 24 septembre 2015, émet le vœu suivant :
 
1. Que le Conseil municipal mandate le Maire pour engager une politique publique de transport et de mobilité visant à devenir une « ville à santé positive » :
- Développer la piétonisation de certaines voies (notamment une partie du boulevard du Jean Jaurès) - Favoriser les modes de transports doux et reconquérir les voies en surface pour ces usages (réaménagement des berges de Seine, pistes cyclables, parklets, élargissement des trottoirs, multiplication des places de parkings pour vélos).
2. Que le Conseil municipal mandate le Maire pour engager, via la Communauté d’Agglomération GPSO, une politique publique de gestion des déchets visant à devenir une « ville à déchets positifs » :
- Réduire les déchets à la source (interdiction de l’usage des sachets plastiques dans les commerces et sur les marchés par exemple).
- Méthaniser les déchets verts et les cartons, plutôt que de les incinérer.
- Développer le compostage collectif en bas des immeubles.
3. Que le Conseil municipal mandate le Maire pour engager une politique publique de logement sobre :
- Réaliser un audit de l’isolation des bâtiments publics appartenant à la ville (écoles, crèches, logements sociaux…).
- Favoriser l’isolation des bâtiments privés anciens (construit avant 1975) par une subvention publique.
4. Que le Conseil municipal mandate le Maire pour engager une politique publique de transition énergétique :
- Développer une production d’électricité locale renouvelable par l’installation de panneaux photovoltaïques sur les toits des bâtiments publics, et subventionner leur installation sur des bâtiments privés.
5. Que le Conseil municipal mandate le Maire pour créer une commission « COP 21 » Cette commission aura pour objet de proposer avant la fin de l’année 2015 au conseil municipal une délibération autour des quatre axes présentés dans ce vœu. Cette commission sera composée des représentants de chaque groupe politique représenté au sein du conseil municipal, de représentant d’associations environnementales et de toutes les forces écologistes et de progrès à l’échelle de Boulogne-Billancourt, voire à l’échelle de GPSO.




Photos Campagne 2020
Congrès National
Dernier mandat pour le climat
Réunion de travail
Tractage du dimanche matin
Un mardi au bistrot du marché
Accompagner l'installation de jardins partagés